Ce mois d'Août 2020, Gémeaux, TOUT savoir en Amour!

Redigé par Jocelyne

Amour : un tempérament...à tempérer ?
Après avoir effectué un séjour prolongé dans votre signe (depuis le début avril dernier) Vénus le quittera le 7 août. Sans doute avez-vous profité de son influence pour jouer de votre charme, faire de conquêtes ou tout simplement renforcer notre confiance en vous sur le plan de la séduction et de l'attrait que vous exercez sur l'autre, les autres ! À partir du 7, Vénus va probablement exalter vos appétits en tous genres. Qu'il s'agisse de gourmandises sensuelles, matérielles, vous chercherez à les satisfaire sans trop attendre. Veillez peut-être à canaliser vos ardeurs, une avidité manifeste afin peut-êtreami Gémeaux de rassurer votre entourage, vos proches qui pourraient effectivement penser que vous voulez tout...tout de suite.


1er décan (21 mai-31 mai) : pas l'intention de vous priver !
Aucun mal et surtout aucun danger a priori à vous faire plaisir en août où Vénus exalte à la fois votre envie de jouir pleinement de la vie, de vos biens et un magnétisme qui ne devrait pas manquer de faire de l'effet à tout le monde. Profitez-en pour passer de bons moments entouré des vôtres et pourquoi pas dépenser un peu plus qu'à l'ordinaire pour leur faire plaisir ou vous gâter vous-même ! Gageons que vous n'aurez pas trop l'esprit à l'économie mais puisque vous naviguez ce mois-ci sous un ciel sans nuage, pourquoi vous priveriez-vous ! À partir du moment où vous ne dépassez pas trop vos moyens.

En couple, entre le 7 et le 18 Vénus décuple votre envie de jouir pleinement du moment présent. Pas question donc de vous refuser quelques plaisirs ni de vous frustrer de ce qui vous tente. Qu'il s'agisse de plaisirs charnels partagés avec l'élu de votre coeur ou de dépenses d'agrément, vous devriez vous montrer généreux autant envers les autres qu'envers vous-même !

Célibataire, avide de gratifications en tous genres, vous ne vous refuserez rien en août ou pas grand-chose ! Vous profiterez d'un rayonnement magnétique indéniable pour faire impression sur le monde qui vous entoure et n'hésiterez pas à combler une avidité certaine de jouissance en tous genres en dépensant probablement plus que d'habitude. Si vous restez dans des limites à peu près raisonnable, pourquoi pas ?


2ème décan (1er juin-10 juin) : jouez franc jeu !
Attention à ne pas (consciemment ou pas) provoquer de tensions qui pourraient dégénérer en conflits ouverts avec un entourage familial qui aura un peu de mal à vous comprendre (le 2, le 10). Essayez de vous montrer le plus clair possible dans vos échanges et en premier lieu dans vos intentions si vous ne voulez pas semer la pagaille dans les rangs. À partir du 18, Vénus vous sensibilise au fait de partager, de faire plaisir (en commençant bien sûr par vous faire plaisir). Misez sur cette inclination pour rassurer vos proches et leur montrer que vous êtes disposé à payer de votre personne pour ramener la paix dans les foyers (le 18, le 25). S'il est question d'un projet coûteux qui les inquiète, vous saurez trouver les mots et surtout les moyens d'entreprendre sans brouiller la fréquence entre vous et l'autre, les autres (le 27).

En couple, pas sûr que vos propos soient accueillis avec enthousiasme par un entourage qui se méfiera probablement un peu de vous (le 2, le 10). Si vos interventions auprès de vos proches sont dictées par des desseins cachés, ils le ressentiront. Préférez donc jouer franc jeu et montrer que vous avez le coeur (et le porte-monnaie) ouvert (le 18, le 25) et qu'en fait vous visez un idéal à réaliser pourquoi pas ensemble (le 27).

Célibataire, la première quinzaine du mois pourrait s'avérer tendue si vous laissez certaines émotions inconscientes et donc plus ou moins bien canalisées dicter votre conduite et alors court-circuiter les échanges. Attendez-vous des éclats de voix, à des prises de bec (en famille) aux alentours du 3 et du 10. En revanche si vous faites preuve de générosité et réussissez à embarquer vos proches dans vos rêves personnels (le 27), vous devriez parvenir à resserrer les rangs.


3ème décan (11 juin-20 juin) : la tête et le coeur...ailleurs ?
Des négociations financières qui plombent un peu l'atmosphère en août ? Vous avez certainement des projets sur le feu qui réclament des financements. Gageons que cette problématique risque d'occulter quelque peu vos aspirations affectives en août (le 1er, le 3, le 13, le 24). Vous devrez probablement attendre que Vénus vienne titiller vos désirs et votre libido (à partir du 27) pour vous reconnecter à une sensualité vraisemblablement laissée un peu sur la touche en août. En revanche, ne négligez pas de renouer le contact avec vos proches (le 16, le 17). Histoire de leur montrer pourquoi vous vous battez et peut-être alors motiver un comportement qui leur échappe.

En couple, pas trop de place pour les épanchements sensuels ou sentimentaux en août. Vous serez a priori bien trop occupé à défendre vos intérêts et projets pour vous abandonner au vertige de l'amour. N'oubliez cependant pas d'expliquer aux vôtres ce qui vous pousse à agir avec autant de détermination (le 16, le 17) ! Le meilleur moyen de leur montrer que vous vous battez également pour eux et absolument pas contre eux.

Célibataire, un mois d'été par forcement tropical ni propice aux ébats et élans affectifs ou sensuels. Vous n'aurez a priori qu'une idée en tête ce mois-ci : obtenir les moyens de concrétiser un rêve ? Et actuellement c'est bien des fonds pour y parvenir plutôt que d'amour dont vous avez besoin ! Même si l'un n'empêche évidemment pas l'autre.


Mon conseil:

Si Vénus tend à exalter vos désirs en août, prenez bien soin de communiquer sur vos intentions auprès d'un entourage qui ne lira pas forcément très clairement en vous. Le meilleur moyen d'empêcher les embrouilles et de passer le mois au soleil plutôt que sur le gril.

Lire la suite de votre horoscope mensuel du Gémeaux:
Horoscope mensuel du Gémeaux en amour
Horoscope mensuel du Gémeaux coté vie sociale
Horoscope mensuel du Gémeaux coté forme
Horoscope mensuel du Gémeaux avec nos conseils