Autour des étoiles de Juin 2019!

Redigé par Jocelyne
Edito: Vous qui aimez lire votre horoscope mensuel, cet article est pour vous ! Jocelyne vous guide chaque mois dans ce vaste et cher Cosmos pour vous donner les grands bouleversements astraux qu'elle a noté dans votre horoscope mensuel de Juin 2019. Les voici, pour ce mois de Juin 2019!

Votre éphéméride de Juin 2019


Le Soleil évolue en Gémeaux jusqu’au 21 et nous invite à communiquer tous azimuts, mais ne nous met pas à l’abri de malentendus ou autres erreurs de tir le 10 : le flou risque de régner dans vos échanges. Le lendemain, gare également aux surestimations de nos possibilités qui pourraient nous pousser à la faute. Il s’agira de bien vérifier les infos qu’on nous donne, celles qu’on envoie et de garder le sens de la mesure quoi qu’il arrive. À partir du 21, l’astre du jour migre en Cancer. L’occasion de s’intérioriser, de sonder son esprit. Histoire de clore alors le mois sur la bonne voie le 27 où certaines idées lumineuses et initiatives audacieuses pourraient émerger de nos réflexions en conscience.

Mercure termine sa course en Gémeaux le 4 et investit le signe du Cancer. Comptons sur le "messager des dieux" dès le 7 pour nous souffler quelques idées révolutionnaires ou favoriser les échanges créatifs susceptibles de faire évoluer nos sociétés et notre existence dans le bon sens, celui du progrès. Le 16, si Mercure nous inspire, nous invite à vous rapprocher d’une vision idéale du monde et à définir les paramètres nous permettant d’incarner ici-bas notre rêve, nous devrons parallèlement composer avec la stricte justice de Saturne qui, lui, ne vous fera certainement pas de cadeau. L’obligation alors de prendre en compte la réalité et de revenir un peu sur terre. Attention le 18 à ne pas trop nous emballer, au risque de perdre le contrôle de nos pensées et d’une communication qui pourrait virer au conflit. Tâchons également le 19 de ne pas trop camper sur nos positions et d’abandonner toute attitude obsessionnelle qui pourrait nous attirer des ennuis vis-à-vis de la collectivité et des mesures à prendre dans son intérêt autant que dans le nôtre. À partir du 27, Mercure va évoluer dans le signe du Lion.

Vénus en Taureau évolue par nature en domicile* donc à son aise. La délicieuse planète pourrait en tout début de mois (le 3) encourager les élans passionnés, les rencontres du destin et les élans torrides. Elle s’invite en Gémeaux à partir du 9, mais ne se fera vraiment remarquer qu’en fin de mois. Notamment le 23 où elle aiguisera nos désirs d’ouvrir de nouvelles pistes, de bousculer nos habitudes. Tâchons toutefois de ne pas sombrer dans l’excès au risque de nous en mordre les doigts. Prudence également recommandée le 24 où un certain flou (pas forcément artistique) pourrait régner sur nos amours, favorisant quelques belles envolées romantiques, mais aussi certains dérapages incontrôlés, tromperies, coups de canifs au contrat, etc. À nous de voir si le jeu en vaut la chandelle avant de tenter quoi que ce soit qu’on pourrait regretter.

Mars évolue en Cancer jusqu’au 1er juillet prochain. Si la fougueuse planète nous invite à décoller, à nous enflammer et à suivre sans trop réfléchir les voies de notre imaginaire le 14, Saturne se chargera dans le même temps de restreindre nos horizons et de nous indiquer la voie de la sagesse que nous aurons alors tout intérêt à emprunter si nous ne voulons pas nous heurter à un mur. Gare aux paroles prononcées sans réfléchir le 18 : elles pourraient dépasser notre pensée et nous créer quelques problèmes de communication avec l’entourage. Idem le 20 où nous ne serons pas à prendre avec les pincettes. Les autres non plus. À éviter de préférence : les affrontements qui pourraient tourner à l’orage, les règlements de compte qui ne mèneraient qu’à une impasse. Essayons quoiqu’il se passe de garder l’esprit ouvert et le dialogue aussi. À bon entendeur.

Jupiter évolue en depuis le 8 novembre en Sagittaire. Il s’agit de concrétiser l’évolution accomplie depuis l’automne 2016, un épanouissement désormais à portée de main, une direction à prendre qui favorise un élargissement de nos horizons et une ouverture sur bien des plans, y compris celui de l’âme, susceptible d’accroître la dimension humaniste et spirituelle de nos vies. En juin, Jupiter pourrait (comme en en janvier dernier) nous jouer des tours. Le risque majeur est de surestimer nos possibilités et pouvoirs le 10 et surtout le 16 où nous ne sommes pas à l’abri d’une déception si nous visons trop haut sans tenir le moins du monde compte de la réalité qui nous entoure. Gardons-nous également de toute espérance folle le 23 où nous aurons encore trop tendance à prendre nos rêves pour la réalité, à nos risques et périls…

Saturne évolue depuis le 20 décembre 2017 (et jusqu’en décembre 2020) dans le signe du Capricorne dont il assure la maîtrise. À l’aise et dans son élément, Saturne matérialise les changements amorcés ces temps derniers et à vrai dire en chantier depuis un bail. Pas forcément dans la joie et la bonne humeur, mais avec la ferme intention de construire sur du solide. En juin, l’austère planète aura la lourde tâche de contrer nos espoirs fous et nos initiatives un peu trop enthousiastes (le 14 et le 16, elle nous barrera d’une manière ou d’une autre la route, engendrant probablement détresse et frustration). Saturne cherchera en fait à nous recadrer face à nos excès et à une tendance à décoller sans ceinture. Comptons donc sur elle le 18 pour reposer les pieds sur terre pour notre bien et surtout pour nous éviter de trop partir en vrille, au risque d’y perdre des plumes et quelques-unes de nos illusions.

Uranus qui s’était déjà glissé provisoirement en Taureau entre mi-mai et le 6 novembre 2018, réinvestit le signe à partir du 6 mars 2019 où il séjournera jusqu’en avril 2026. Si la planète a le pouvoir de faire émerger les ressources créatives du signe et de renforcer nos potentiels, nos dons, elle risque aussi de renverser les codes établis, nos habitudes, de bousculer nos sociétés et de nous pousser à revoir nos valeurs et notre manière d’appréhender le monde. En juin, Uranus stimulera notre imagination, nos neurones le 7. L’opportunité de lancer un nouveau courant d’idées, d’oser transgresser certains codes, certaines règles établies. L’électron libre du zodiaque remettra le couvert en fin de mois (le 27) où nous devrions être dans d’excellentes dispositions pour transcender nos limites et bousculer alors certains édifices ou croyances (politiques, sociaux, historiques) qui ont fait leur temps.

Neptune en domicile* dans le signe du Poisson qu’il a investi définitivement en février 2012, nous dégage peu à peu de l’esprit de clan et élargit nos horizons sur tous les plans, qu’ils soient moraux, éthiques ou religieux, mais il peut, en cas d’aspect difficile avec d’autres planètes, révéler la part d’illusion, de confusion et d’errance contenue en chacun de nous et dans nos systèmes politiques, éthiques et religieux actuellement si tristement humains. En juin, Neptune pourrait nous égarer, nous faire prendre des vessies pour des lanternes et étouffer notre lucidité sous un rideau de fumée le 9 et le 16. Il nous sera alors un peu difficile d’y voir clair et un enthousiasme démesuré pourrait nous pousser à la faute ou à quelques erreurs d’appréciation notoires. Si nous ne manquons ni d’imagination ni d’envie légitime de rêver et d’espérer (le 14, le 16), essayons cependant de garder les commandes. Heureusement, Neptune se soumettra le 18 aux injonctions et à la sagesse de Saturne pour réduire un peu la voilure et permettra alors à chacun d’atterrir. C'est le seul moyen actuellement de réaliser un objectif qui nous tient à cœur sans se fourvoyer et bâtir des châteaux en Espagne. Une intervention saturnienne donc pas forcément très fun, mais qui devrait, de gré ou de force, nous aiguiller vers des voies constructives.

Pluton continue à progresser dans le signe du Capricorne d’où, depuis 2008, il opère une mutation drastique de nos sociétés et de tous nos grands systèmes (politiques, économiques).
En juin, le "seigneur des métamorphoses" exalte notre sensualité et nos désirs (le 3), mais aura plutôt tendance ensuite (le 19, le 20) à brider nos élans, confrontant nos initiatives à des circonstances contrariantes dont l’origine sera certainement difficile à cerner. Une forme de désaveu de la collectivité qui obligera chacun à s’interroger sur le fond et sur ses véritables intentions s’il veut parvenir à imposer sa volonté.



A noter: si vous souhaiter positionner notre horoscope sur votre blog ou pages web, vous pouvez charger nos horoscopes en amour, forme et vie sociale en marque blanche. N'hésitez pas à afficher les prévisions pour les prochaines semaines directement sur votre site, tout cela gratuitement !

Astrologie: A savoir


La lune évoluant à toute allure dans le zodiaque (elle parcourt approximativement un signe en deux jours) il nous est impossible de recenser son évolution en détail dans notre revue de presse astrale ! Notez que son influence peut cependant activer des points sensibles de notre carte du ciel... Si vous souhaitez connaître la position de la lune jour par jour, consultez les éphémérides * qui vous renseigneront sur la position journalière des planètes.

GMT (méridien Greenwich time) : heure universelle à laquelle il faut rajouter (actuellement) pour la France 1 heure en hiver et deux heures en été pour déterminer à quel moment exact la planète s'insinue dans un nouveau signe, croise une autre planète etc...

Rétrogradation des planètes : Mouvement apparent d'une planète qui donne l'impression que la planète s'arrête pour repartir en arrière (ce phénomène résultant en fait de la différence entre la vitesse de révolution de la planète et celle de la terre autour du Soleil). En astrologie, la rétrogradation représente une force qui œuvre à contre courant et correspond généralement à une intériorisation de l'énergie, représente parfois à un frein dans l'évolution et recommande à l'individu de s'interroger sur le travail à accomplir pour se dégager des dettes du passé ou exploiter plus en conscience ses potentiels !

Domicile d'une planète : Signe dans lequel une planète évolue en affinité (par exemple Vénus en Taureau). La planète exprime alors son potentiel sans contrainte, librement et créativement.



0 commentaire - Autour des étoiles de Juin 2019!



Question de sécurité :


* Information obligatoire. Votre adresse email ne sera ni affichée, ni utilisée, elle servira uniquement en cas d'abus. Retirer les informations pré-renseignées: cliquez-ici








Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.