Vous êtes bien de votre signe !

Redigé par Zagon André

Malgré certains bruits qui courent, vous êtes bien de votre signe !

Un débat agite périodiquement la presse : avec le phénomène de la précession des équinoxes, notre ciel actuel est différent du ciel qui a servi de base à l'astrologie traditionnelle. La découverte de la précession des équinoxes n'est pas récente, les babyloniens l'avaient déjà remarquée. Il s'agit du lent changement de direction de l'axe de rotation de la Terre : Précession des équinoxes

Chaque matin, le soleil se lève dans une constellation, mais il ne se lève pas exactement au même point du ciel aujourd´hui qu´hier.

Si on observe le lever du soleil chaque 21 mars pendant plusieurs années, on remarque qu´il ne se lève pas exactement devant le même point de la constellation d´une année à l´autre.
Il existe un léger décalage de 1° tous les 72 ans. Ces décalages s´ajoutent et font les 360° du cercle en 25.920 ans, cela définit les changements d'ère.

Le point du ciel où l'on pouvait autrefois apercevoir la constellation du Bélier recèle aujourd'hui la constellation du Poissons… Chacun serait-il en vrai son signe précédent ?

Les signes astrologiques ont donné leur nom aux constellations et pas le contraire !
Pour un astrologue, le signe n'est qu'une façon de désigner une portion du ciel de 30°.

Ces 12 portions se sont vues attribuer leur nom dans l'Antiquité, du temps où les bergers contemplaient, dans le ciel, les dessins symboliques formés par les étoiles. Tout naturellement, les astrologues de l'époque ont donné à chaque portion du ciel un nom symbolique, relié au dessin formé par une série d'étoiles.

C'est ainsi que, 600 ans avant J-C, le point vernal (c'est le point exact où se lève le soleil à l'équinoxe de printemps) se situait exactement sur la longitude de la constellation du Bélier.
Mais les constellations ne se succèdent pas exactement de 30° en 30°, elles se chevauchent et sont de tailles très différentes, c'est ainsi que certains ont repéré une treizième constellation, entre le Scorpion et le Sagittaire (le fameux Serpentaire) et ont tenté d'en déduire un treizième signe. Mais une fois de plus, ce ne sont pas les constellations qui donnent leur nom aux signes mais le contraire !

Le signe solaire, par exemple, ne représente que la position du soleil exprimée en degrés et reportée sur le cercle astrologique. Ce cercle, dont la terre est le centre, est divisé en 12 secteurs, illustrés chacun par la constellation repérée dans cette zone dans l'Antiquité.
Notre astrologie garde les signes tels qu'ils ont été conçus, c'est-à-dire basés sur les caractéristiques des SAISONS, 0° du Bélier l'endroit où est situé le soleil lors de l'équinoxe de printemps.

Aujourd'hui, alors que nous nous trouvons dans ce New Age du Verseau cette toile de fond, ce « décor » formé par les constellations a bougé et lorsque le soleil est en Bélier en 2015, il se trouve visuellement (pour un astronome) dans la constellation du Poissons.

Mais l'astrologue ne s'occupe pas de l'incertaine influence des étoiles (sauf le soleil qui est « notre » étoile), il se sert de l'influence des planètes. Il a besoin de connaître leur position exacte en degrés, peu importe que les dessins de la tapisserie aient changé : le secteur est toujours au même endroit.

Les 12 signes du zodiaque et leurs noms traditionnels ne constituent donc qu'un moyen mnémotique efficace de repérer la position de la terre dans son orbite autour du soleil.

La méthode astrologique la plus répandue est l'astrologie tropicale.
Pour notre part, nous travaillons classiquement, depuis toujours, sur un zodiaque tropical sur lequel le soleil au cours de sa révolution annuelle parcourt 12 sections fixes de 30°, réparties sur un cercle figurant les 365 jours de l'année.

Quelques astrologues, souvent pour des travaux particuliers, se servent aussi de l'astrologie sidérale qui prend en compte la localisation réelle des constellations au moment de la naissance.

Donc, vous pouvez être Bélier pour un astrologue tropical et Poissons pour un astrologue sidéral.

Pour aller plus loin sur notre site:

Les origines de l'astrologie
D'où vient l'astrologie ?

Astrologie tropicale ou sidérale
Comprendre l'astrologie sidérale et le zodiaque tropical en astrologie

Précession des équinoxes, l'ère du Verseau: Vivre dans l'ère du Verseau!

Testez vos connaissances en astrologie: Êtes-vous un expert en astrologie?






Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.