Comment savoir dire non ?

Redigé par David

Il peut arriver parfois (ou souvent) de dire « oui » quand on aimerait dire « non ». Est-ce la crainte d'être perçu comme un égoïste ? Ou bien de décevoir ? La peur d'être rejeté ? Pourquoi faut-il que les besoins d'autrui finissent par nous envahir ? Comment être à la hauteur du challenge qui est de dire « non » ? C'est ce que nous vous invitons à découvrir en fonction de votre signe astrologique.

Bélier:Être sereinVous êtes du genre à craindre le fait qu'une opportunité ne se présente pas deux fois. Vous avez décrété que les occasions manquées, ça n'est pas votre affaire. Aussi vous embrassez la vie et dites "oui" à beaucoup de choses, notamment dans le travail. Vous acceptez un maximum de propositions car vous craignez que dans le cas contraire, cela ait une incidence sur des ouvertures promotionnelles à moyen terme. C'est à cet égard que vous devez apprendre à dire "non".

Taureau:Se différencierVous avez beaucoup de mal à admettre que dire "non" est une affaire très compliquée. Vous avez peur d'être jugé et pour le coup, d'être perçu comme une personne mal élevée. Il vous faut prendre conscience que vous n'avez pas à être forcément bien vu de tous. Et tant pis, si vous n'êtes pas complètement accepté. Vous aurez au moins affirmé votre individualité et votre tempérament. Ça n'est pas rien puisque c'est juste affirmer qui vous êtes – et non qui vous n'êtes pas !

Gémeaux:S'écouter Avant tout, il faut vous dire que c'est en apprenant à dire "non" que vous occuperez votre propre place et que vous vous respecterez. À partir de là, vous pourrez reconsidérer les choses sous un angle psychologique constructif. Votre côté un peu chien fou et parfois négligent vous empêche de bien marquer votre territoire. De fait, les autres en profitent et vous vous laissez submerger par leurs désirs. Dorénavant vous saurez qui vous êtes sans vous laisser vous distraire de vos propres buts.




Cancer:Y aller par étapesVous avez tellement d'empathie que pour vous, dire "non" tient de la gageure. Pour apprendre à prononcer le mot magique, pourquoi ne pas y aller par étapes ? Par exemple, tentez une alternative. Si un ami vous propose d'aller boire un verre avec lui alors que vous aviez prévu autre chose, pourquoi ne pas lui soumettre de le voir le lendemain pour discuter? C'est un bon début pour commencer à formuler des "non" tout en nuançant votre propos. Vous parvenez à faire passer votre refus tout en restant ouvert!

Lion:Y aller sans détourPour être certain de réussir à exprimer votre refus, commencez par d'emblée dire "non". Et n'hésitez pas à répéter votre négation. C'est le plus sûr moyen d'affirmer votre envie et qui vous êtes. Pour vous motiver dans cette voie nette et tranchée, faites-vous la réflexion qu'en vous rendant service, vous rendez aussi service à l'autre. Cela ne vous empêche pas d'user de diplomatie avec cette formule: "J'aurais été ravi mais..." : cela reste positif et votre interlocuteur pense que sa proposition est bonne.

Vierge:Ne pas s'excuserIl est crucial de vous affirmer. Le souci, c'est qu'avec votre esprit de service, cela peut parfois se transformer en sacrifice. Prenez l'habitude de prononcer le mot magique "non" le plus souvent possible, quand cela vous est nécessaire. Et ne vous excusez surtout pas. C'est important d'assumer votre refus. Dans le cas contraire, autrui aura la sensation que vous dites "non", en pensant "oui", ce qui vous mettrait en situation de faiblesse.




Balance:Ouvrir la séance du « oui » Désamorcez le réflexe de vous justifier à tout bout de champ. À force de servir des excuses dans le style: "Désolé mais je ne pourrai pas à cause d'une grosse charge de travail...", qui cache en fait une soirée tranquille sur votre canapé devant un bon film sur Netflix, vous vous sentez tenu de vous donner bonne conscience. C'est votre droit de refuser : ne vous gênez plus ! Le plus dur, c'est la première fois. Une fois l'habitude prise, vous n'aurez plus de gêne à exprimer ce que vous voulez.

Scorpion:Trouver un équilibreA force de dégainer des "oui" à tout-va, vient le moment où vous devenez la fameuse cocotte-minute qui est au bord de l'implosion. Alors, votre premier "non" déboule sec et brutal. Et puis vous lâchez "Non mille fois désolé, en revanche je viendrai le prochain coup". Tout cela sonne bizarrement à votre interlocuteur. Soyez serein et diplomate, exprimez-vous comme une personne qui se permet de vivre sa vie comme elle l'entend.

Sagittaire:Ménager une pause avant de répondreVotre caractère sociable et trop aimable peut avoir tendance à lâcher un "oui" immédiat à des demandes fusant de toutes parts – dans le milieu du travail, par exemple. Apprenez à ménager une longue pause avant de répondre à votre interlocuteur. Celui-ci comprendra qu'il ne suffit pas toujours de demander pour que sa requête soit exaucée. Cela représentera un grand pas en avant pour vous. Vous commencez à vous respecter !




Capricorne:Faire appel à ses capacités de méthodeSi vous avez du mal à dire "Non" (notamment au travail), votre esprit sensible et organisé pourrait néanmoins vous sortir d'affaire. N'hésitez pas à vous tourner vers une tierce personne compétente pour lui déléguer les pouvoirs. Ainsi vous serez dégagé de certaines demandes qui ne correspondent pas forcément à vos envies ou aux dates de votre agenda. De sorte, vous vous consacrerez davantage à vos priorités, ce qui est un luxe à vos yeux!

Verseau:Consolider ses liensMalgré votre esprit de contradiction, vous pourriez avoir du mal à dire "non" à vos amis. Ils représentent une bonne partie de votre vie et vous craignez de les décevoir. Pour éviter de sacrifier vos propres désirs, reconsidérez vos besoins et cherchez un terrain d'entente avec eux. Vous pourriez lâcher enfin le "non" qui ouvrira des échanges avec vos copains. Et cela ne fera que renforcer vos liens.

Poissons:Ne pas se sacrifierIl est important de connaître vos priorités. Vous n'avez que trop bon cœur. Le fait d'être présent pour autrui vous barre la route pour vous-même. Les autres sont en demande après votre esprit de service et vous ne savez rien leur refuser. Sachez vous concentrer sur vos besoins profonds et vous réussirez à dégager les idées qui vous tiennent à cœur. Vous vous sentirez beaucoup mieux et pourrez enfin prononcer « non » plus facilement quand cela sera justifié.



0 commentaire - Comment savoir dire non ?



Question de sécurité :


* Information obligatoire. Votre adresse email ne sera ni affichée, ni utilisée, elle servira uniquement en cas d'abus. Retirer les informations pré-renseignées: cliquez-ici