Horoscope du Taureau de Juin 2020

Redigé par Emmanuelle Sans
Amour : gardez le sens de la mesure !
Des désirs aiguisés et l'envie de dévorer la vie à tout prix ? Pourquoi pas en juin à partir du moment toutefois où vous ne dépassez pas les bornes. Il s'agira en effet de tirer allégrement des plans séduisants sur la comète tout en restant bien conscient qu'aussi enthousiasmants que soient vos projets, ils doivent tenir compte nonobstant d'une réalité (notamment financière) qui semble vous échapper un peu ce mois-ci. Des appétits à juguler donc pour que votre sensualité ardente ne vous pousse pas à trop dépenser (sans compter ?) et espérer alors dérouler et clore le mois de préférence en extaseAmi Taureau plus qu'à cran.

1er décan (21 avril-1er mai) : canalisez vos appétits !
Le courant passe bien entre vous et les autres qui semblent disposés à respecter votre soif de liberté et votre envie de gérer de manière plus autonome votre vie (le 5). À partir du 18, attendez-vous à devoir remettre sur le tapis les dossiers en cours. Histoire de clarifier vos intentions (le 30) et d'éviter ainsi à vos proches de s'inquiéter de vos velléités d'indépendance. À partir du 9 juin, Vénus se chargera de titiller vos désirs et de booster vos appétits en tous genres. Si vous aviez quelque envie en tête depuis avril, réfléchissez alors bien à ce que vous pouvez (ou non) investir afin en juillet de dépenser vos sous pour vous faire plaisir (aux autres également) mais pas sans compter.

En couple, le partenaire et vos proches vous comprennent et acceptent vos conditions en juin ? Vous aspirez à vous épanouir plus librement au sein du clan où vous revendiquez plus d'autonomie. Message a priori bien compris (le 5) mais qui demandera à être peut-être revu et corrigé (le 30). Misez sur Vénus à partir du 9 pour exprimer votre sensualité et votre gourmandise ! Pas pour satisfaire forcément tous vos désirs. Tout du moins pas avant le 25.

Célibataire, vous vous sentez plutôt compris dans vos revendications par rapport à un entourage qui tend à vous accepter tel que vous êtes (le 5) et à adouber votre soif de vous affranchir de tutelles qui vous pesaient décidément trop. Ne prenez cependant rien pour acquis et attendez-vous à ce que certains sujets soient débattus de nouveau (le 30). Quant à vos appétits, tâchez de les canaliser d'ici au 25 où la raison devrait l'emporter sur la tentation de satisfaire vos désirs à tout (et surtout n'importe quel) prix.

2ème décan (2 mai-11 mai) : très (trop) gourmand !
Jusqu'au 12, vous voilà tenté de réaliser vos chers projets quitte à forcer un peu le passage ou à dépenser plus que vous ne vous pouvez vous le permettre. Résultat des courses ? Vous risquez de déclencher des conflits alentour si vous agissez avec trop d'insouciance ou (et) d'autorité le 3 et le 6 où vous pourriez voir vos revendications contestées et vos désirs frustrés. Prenez alors le temps de discuter avec vos proches, d'échanger sur le sujet à partir du 6 et préparez-vous à devoir vous justifier ou tout du moins à ce que les débats ralentissent à partir du 18 ! Le temps de la réflexion sans doute.

En couple, si vous souhaitez éviter les éventuelles prises de bec ou tout moins désaccords en début de mois (le 3, le 6) acceptez de lâcher du lest et peut-être de revoir vos projets un peu à la baisse. Ne négligez pas non plus d'ouvrir un dialogue constructif avec vos proches à partir du 6 même s'ils ont tendance à traîner un peu en longueur à partir du 18. Prenez alors votre mal en patience en attendant de trouver peut-être les arguments qui feront mouche et donneront à ceux qui vous aiment envie de vous croire et de vous suivre !

Célibataire, vos désirs ardents vous poussent à revendiquer un peu trop bruyamment qu'on les satisfasse illico (le 3, le 6). Vous pourriez alors déclencher des levées de boucliers contre vos intérêts et donner envie à vos proches (amis y compris) de freiner le mouvement que d'aucuns trouveront un peu trop exigeants. Discutez-en ensemble et si à partir du 18 vous trouvez que les débats tournent un peu en rond, profitez-en pour tâter le terrain, peaufiner votre argumentation et peut-être réduire un peu la voilure !

3ème décan (12 mai-20 mai) : l'avenir en ligne de mire !
Vous avez bien l'intention de décoller sans ceinture et de réaliser tout ce qui vous tient à coeur en juin. Pourquoi pas mais prenez soin toutefois de ne rien imposer à qui que ce soit le 11 et le 13 où vous aurez un peu trop tendance à prendre vos désirs pour des ordres. Pas sûr qu'on apprécie ! En revanche, si vous mobilisez votre force de frappe pour élargir vos horizons, vous dépasser et faire alors rêver les autres (le 18, le 20) vous réussirez sans doute à tirer le meilleur parti d'un mois qui se termine en fanfare. Préparez-vous en effet à bénéficier d'une voie royale (le 30) par le biais d'une proposition, d'un évènement qui devrait vous aider à déployer vos ailes et vous permettre de clore juin gonflé à bloc.

En couple, certains désirs d'avenir vous titillaient depuis un bail. Vous disposez depuis le printemps d'un soutien cosmique de taille pour ouvrir les écoutilles et repousser les frontières du possible et le début de l'été met à votre disposition une énergie semblable (le 30) qui devrait servir vos ambitions. Une réussite à partager alors bien entouré. Évitez juste (le 11, le 13) de trop partir en vrille et de nourrir un fantasme plus qu'un projet réalisable.

Célibataire, un mois qui à l'instar des 3 derniers vous remet en selle et vous offre de multiples opportunités de renouer avec vos désirs inassouvis depuis un bail. Profitez (sans en abuser le 11, le 13) des courants porteurs qui vous soulèvent ce mois-ci de terre pour saisir à bras-le-corps et le coeur les opportunités de réaliser vos aspirations qui ne manqueront pas de se présenter. L'été commence alors sur les chapeaux de roues (le 30) et devrait vous ouvrir bien des perspectives.

Mon conseil :
Une sensualité et des désirs à fleur de peau ? Tâchez de les exprimer sans forcément exiger qu'on y réponde dans l'instant. Le meilleur moyen à terme de les voir exaucés sans pour autant trop demander voire exiger des autres.

1er décan (21 avril-1er mai) : habile et efficace !
Vous réussissez sans trop de difficulté à faire valoir votre besoin de gérer votre vie et vos activités de manière plus libre et autonome et vos interlocuteurs a priori à l'écoute (le 5) semblent prêts à vous accorder leur aval et leur confiance. Si Saturne vous demande actuellement beaucoup et que vous devez payer de votre personne pour porter vos ambitions, vous devriez être en mesure de faire face en juin et de relever les défis qu'on vous lance. Une volonté de fer et une approche déterminée et constructive pourraient ainsi vous aiderAmi Taureau à marquer les esprits et des points aux alentours du 28 où vous saurez discrètement mais efficacement mener la partie. Si cependant à partir du 18 vous ressentez (à juste titre d'ailleurs) que certains dossiers doivent être revus et corrigés vous aurez l'art et la manière de vous exécuter et de nourrir un dialogue créatif et positif (le 30).

2ème décan (2 mai-11 mai) : revoyez vos projets provisoirement à la baisse !
Vous aspirez à déplacer les montagnes et surtout à réaliser les projets qui vous soulèvent de terre mais devrez tenter de prendre des gants avec un entourage professionnel un peu réticent à l'idée de vous voir dépenser l'argent sans compter. Revenez un peu sur terre si vous ne voulez pas mettre tout le monde en rogne (le 3, le 6) et donner l'impression aux autres que vous la jouez peut-être un peu trop perso à leur goût. Certes vos désirs vous semblent légitimes mais ils auraient peut-être besoin d'être un peu nuancés si vous souhaitez qu'ils cochent toutes les (bonnes) cases. Ainsi, si vous trouvez qu'à partir du 18 les échanges s'éternisent, profitez de cette mise en veille relative des débats et éventuelles négociations pour renouer avec une évaluation plus raisonnable de vos exigences Ami Taureau et effrayer alors un peu moins vos interlocuteurs.

3ème décan (12 mai-20 mai) : ça décolle et ça déménage !
Avant tout, essayez en juin de garder les pieds (au moins un) sur terre le 11 et le 13 où poussé par des vents puissants, vous pourriez oublier que vous devez quoi qu'il arrive continuer de composer avec la réalité qui vous entoure et éviter donc de trop fantasmer. La meilleure approche pour faire face de manière la plus productive possible à des opportunités d'ouvrir enfin l'avenir à votre guise ou tout du moins sur des perspectives positives et pour certains même enthousiasmantes. De quoi en tout cas vous motiver à fond (le 18, le 20) et vous donner envie de transformer le plomb en or, d'élargir vos horizons et pourquoi pas de tenter autre chose ailleurs ou autrement, voire de vous expatrier pour faire fortune dans d'autres contrées. Comptez donc sur une fin de printemps qui vous pousse en avant et sur un début d'été qui s'ouvre en grand pour monter dans le train décidément en marche.

Mon conseil :
Il va s'agir en juin de surfer sans déraper ou dériver sur des perspectives d'avenir qui se dessinent plutôt en couleur. À vous alors de manier le pinceau avec ferveur sans oublier pour autant de pratiquer le sens de la nuance.

1er décan (21 avril-1er mai) : relativement centré en juin !
Si Saturne continue à exiger de vous rigueur et engagement vous bénéficierez a priori en juin des ressources nécessaires pour négocier à votre avantage et patienter si les choses tardent à se mettre en place. Un équilibre certes relatif mais précieux pour tenir le route et la distance sans trop vous énerver et risquer alors une quelconque baisse de régime ou de moral.

2ème décan (2 mai-11 mai) : attention à toute forme d'excès !
Si vous bénéficiez depuis février d'un soutien cosmique de taille, ce n'est toutefois pas une raison en juin pour n'en faire qu'à votre tête. Notamment en début de mois où vous aurez sans doute du mal mais pourtant intérêt à vous serrer la ceinture. Histoire de ne pas gaspiller votre précieux carburant en cherchant à aller plus vite que la musique ou en accumulant les frustrations. Faute d'un peu de modération peut-être ?

3ème décan (12 mai-20 mai) : le mieux sera l'ennemi du bien en juin !
De l'entrain, l'énergie et un moral qui remontent en flèche ? Ce serait alors dommage de gâcher ces belles dispositions en planant au-dessus des réalités de ce monde. Au risque de tomber de haut (le 11, le 13) alors que le meilleur vous attend et que vous êtes de taille à l'empoigner et à l'utiliser à votre avantage (le 18, le 20, le 30).

Mon conseil :

Tout en juin sera une question de mesure et d'équilibre à garder et d'excès à éviter donc pour éviter les dérapages incontrôlés et dépenses inconsidérées (en énergie mais également en sous) qui ne feraient que ruiner de pourtant bien engageantes perspectives.

Au fil du mois de Juin 2020 pour le signe du Taureau:

La première semaine,
Le 3, trop gourmand vous risquez de vous attirer les foudres d'un entourage qui pourrait diversement apprécier vos exigences et être alors tenté de freiner vos élans. Attention alors aux conflits qui pourraient naître d'une divergence de vues ou d'un conflit d'intérêts.
Le 5, c'est le dialogue qui vous permettra ce jour de partager vos points de vue et de rallier les suffrages. Ne vous privez donc pas d'argumenter et d'ouvrir des débats créatifs et constructifs. La pleine lune favorise d'ailleurs les négociations. Surtout si elles sont liées à une rente, une prime ou un héritage.
Le 6, attention aux conflits qui pourraient naître et vous arrêter net si vous tentez de passer en force et d'imposer sans nuance ni délais des projets qui ne font a priori pas l'unanimité pour l'instant.

La deuxième semaine,
Le 11, gardez les pieds sur terre et restez conscient des réalités si vous voulez convaincre les autres de vous croire, de vous suivre et surtout de vous financer.
Le 13, évitez ce jour de nourrir un fantasme et contentez-vous de tout mettre en oeuvre pour réaliser un projet qui vous tient à coeur mais n'aboutira que si vous tenez compte de l'avis des autres. Histoire entre autres d'obtenir leur soutien.

La troisième semaine,
Le 18, les échanges risquent à partir de ce jour de tourner un peu en rond et à vide. Juste le temps peut-être de renforcer votre argumentation pour être en mesure de les relancer dans le bon sens c'est-à-dire à votre avantage à partir de la mi-juillet. Utilisez ce jour votre énergie et une détermination sans faille pour commencer à ouvrir les écoutilles, à transformer vos perspectives d'avenir et à réaliser vos ambitions.
Le 20, des succès sont possibles ce jour où une puissance de tir bien canalisée vous permet de repousser vos limites, de vous dépasser.
Le 21, la nouvelle lune encourage le dialogue, les échanges et vous invite à les entretenir. En attendant qu'ils reprennent de plus belle mi-juillet.

La quatrième semaine,
Le 25, si vous éprouviez (depuis la mi-mai ?) un sentiment de frustration, les choses devraient s'arranger à partir de ce jour où vous aurez plus de facilité à exprimer vos émotions et pourquoi pas à satisfaire vos désirs.
Le 28, déterminé et endurant vous ne lâchez rien et dans l'ombre tenez bon et faites face aux défis que vous lance Saturne, probablement sur le plan professionnel. Le meilleur moyen en fait d'aborder les évènements et de répondre aux exigences et attentes de l'austère planète qui ne donne rien pour rien.
Le 30, 3ème décan, décidément vous avez la possibilité depuis le printemps de remonter au créneau, de renaître de vos cendres et de rebondir. Avec en perspective la possibilité d'élargir vos horizons et de réaliser vos ambitions les plus chères.


Cliquez sur ce lien pour consulter votre Horoscope du Taureau de Janvier 2022




0 commentaire - Horoscope #display_sign_url# de Juin 2020



Question de sécurité :


* Information obligatoire. Votre adresse email ne sera ni affichée, ni utilisée, elle servira uniquement en cas d'abus. Retirer les informations pré-renseignées: cliquez-ici