Rester en forme après les vacances

Redigé par Virginie Lassère
Il y a les congés et le reste de l'année! Avec son lot d'obligations, de trucs pas marrants, de stress… Sauf que ce n'est pas une fatalité. Le rythme des vacances engendre un rapport à soi-même et aux autres différents.

Qu'avez-vous appris ? Qu'avez-vous ressenti ? Que faut-il garder une fois rentré ? Quelles qualités optimiser avec votre patron, vos collègues, votre partenaire amoureux, vos enfants ? Voici votre to do list de la rentrée de cet automne pour que la parenthèse enchantée des vacances ne se referme pas…

Bélier:Avec votre boss: Conserver votre esprit d'initiatives. Après avoir organisé un tas d'activités pour égayer vos congés, vous êtes au taquet pour proposer un tas d'idées et lancer des projets. Comprenez ce que votre boss attend de vous et foncez tout en étant pédagogue et rassurant. Ce n'est pas vous qui commandez, c'est lui, ne l'oubliez jamais. Vous identifier à lui: Entre motivation et efficacité, vous êtes parfait en congé, vous serez costaud au bureau. Mais ça ne suffit pas. Collez aux projets de votre patron, écoutez ce qu'il dit, ce qu'il ne dit pas, anticipez ses demandes. Soyez celui qu'il n'ose pas être.

Avec vos collègues: Rester joyeux. Ayez l'esprit aussi vitaminé qu'un fruit gorgé de soleil. Votre énergie et votre bonne humeur diffusent une bonne ambiance au bureau. Même si vous n'y avez pas que des amis, il sera difficile de ne pas vous apprécier. Valoriser vos partenaires: Rappelez-vous votre partie de beach-volley ou de pétanque, vous étiez obligé de faire équipe, n'est-ce pas ? Eh bien prolongez ces bénéfiques dispositions au travail. Pensez collectif. Travaillez en groupe. Même si vous vous croyez plus fort que tout le monde, vous aurez toujours à gagner à travailler en équipe.

Avec votre partenaire amoureux: Manifester que vous êtes là. Le temps, vous l'avez trouvé pendant vos congés, grappillez-en pour votre amoureux ou votre chérie le reste de l'année. Votre force fait de vous l'incontournable pilier de la famille. Profitez de cette dynamique pour diffuser dans la relation des marques d'attention même minimes, mêmes discrètes. Il faut si peu de chose pour faire plaisir.

Avec les enfants: Partager. Vous avez joué avec eux durant votre temps libre. Vous les avez écoutés et regardés avec une attention qui vous fait souvent défaut le reste de l'année. S'il est respectable de vous investir au travail afin de leur offrir un bon niveau de vie, ce qu'ils partagent avec vous est autrement plus essentiel. Ne soyez pas là uniquement en cas d'urgence ou au coup par coup, car ils ont des attentes, des demandes invisibles pour celui qui ne veut pas voir.

Taureau:Avec votre boss: Cultiver votre esprit de conciliation. Pendant vos congés, il vous a fallu composer avec les habitudes des uns, les envies des autres et manager tout ce petit monde pour que les choses se passent au mieux. Au travail, ne changez rien. Même si l'affect y est moins prégnant (quoique), conservez cet esprit de famille (sans être familier). Soutenez votre boss. Arrangez ses affaires tout en restant à votre place. S'il sent que vous êtes là, vous lui deviendrez indispensable. Rester pragmatique. Une proposition, une réalisation. En vacances, on n'a pas de temps à perdre, elles passent si vite qu'il faut être réactif et décider du programme de la journée. Votre boss attend la même chose. À vous de faire de ses idées, un projet. À vous de transformer ses attentes, en une réalité bien concrète, bien cadrée.

Avec vos collègues: User de votre bon sens. Après les océans et les mers dans lesquels vous vous êtes baigné pendant les vacances, vous noyer dans un verre d'eau n'est pas votre genre. En cas de crise, vous avez le don de mettre les choses à plat, de les dédramatiser et de trouver l'issue de secours. Le MNS du bureau, c'est vous. Coopérer. Hors question de quitter le navire en cas de tempête. Tout le monde étant sur le même bateau, vous devez assumer vos responsabilités. Sans critiquer les autres. Sans prendre les choses en main avec autorité. On a besoin de vos compétences, pas que vous fassiez du zèle. Cool comme en vacances, vous voyez…

Avec votre partenaire amoureux: Éviter d'être sur son dos. Vous avez eu votre chéri ou votre amoureuse tout à vous pendant les vacances, laissez-lui un peu d'air une fois rentré. Certes, vos activités respectives vous obligeront à prendre naturellement de la distance mais tout de même, de retour à la maison, demandez-lui la façon dont s'est déroulée sa journée sans que cela vire à l'interrogatoire.

Avec les enfants: Assurer le SAV. Entre pâtés de sable et descentes de rapides, vous vous êtes beaucoup investi avec vos enfants durant vos congés. Aménagez cette habitude en fonction de votre agenda. Certes, vous aurez moins de temps et personne ne vous le reprochera mais lire une histoire le soir ou aider à faire un collage continuera de tisser le lien.

Gémeaux:Avec votre boss: Aller à l'essentiel. Pendant les vacances, les jours sont comptés, le temps est ramassé et ce serait vraiment du gâchis que de reporter au lendemain ce qu'on a la possibilité de ne faire qu'à un moment précis. Gardez cela en tête une fois revenu au bureau. Votre boss a besoin d'être accompagné et surtout rassuré. C'est en ciblant votre objectif, en déterminant les moyens d'y parvenir que vous y parviendrez. C'est maintenant que les choses doivent être faites, pas demain, pas plus tard. Maintenant.Cultiver votre indépendance. Vous n'êtes pas un mouton et c'est ce qu'on aime chez vous. Même en voyage organisé, vous vous débrouillez toujours pour sortir du programme, pour regarder autre chose, pour agir différemment. C'est votre atout. C'est votre force. Surtout au travail. À condition de respecter les délais, de tenir le cahier des charges, révélez votre originalité, proposez des points de vue inédits. Un brave sous-fifre, votre patron en a plein. Une personne qui lui apporte un regard neuf, c'est plus rare.

Avec vos collègues: Les seconder au pied levé. Ce qui est bluffant avec vous, c'est votre capacité à passer d'une activité à l'autre, d'une tâche à l'autre. Vous ne vous en rendez sans doute pas compte mais cette souplesse intellectuelle, cette mobilité physique font que vous êtes partout à l'aise. Aussi lorsqu'un collègue est en difficulté, aidez-le, déchargez-le, assumez le travail qu'il ne peut momentanément pas faire. Vous lui rendrez service et vous serez perçu comme la personne la plus sympa qui soit. C'est tout bénef. Tenir vos engagements. Interdiction de décevoir. Vous l'avez bien remarqué pendant vos congés, les enfants comptent sur vous, la famille, les amis aussi. Au bureau également, pensez au groupe avant de songer à vous. Respectez votre parole. Faites ce que vous vous êtes engagé à faire. C'est juste une petite gymnastique intellectuelle, rien de compliqué pour une personne aussi futée que vous.

Avec votre partenaire amoureux: Ne plus botter en touche. Les vacances sont l'occasion rêvée de se retrouver à deux, de se dire les choses, d'épurer tout ce qui a pu polluer la relation le reste de l'année. Le ménage étant fait, ce serait bien de continuer à être clean. Deux poids deux mesures, ça suffit. Mener une double vie, bof bof. Faites ce qui vous correspond mais faites le honnêtement. Pour vous. Comme pour l'autre.

Avec les enfants: Rester un enfant. Ne vous préoccupez pas de votre âge, vous êtes jeune. Demeurez le tout au long de l'année, en jouant avec vos enfants, en les accompagnant à leurs activités, en prenant juste le temps de rire en leur compagnie. L'important, c'est qu'ils vous sentent connecté à eux.




Cancer:Avec votre boss: Mettre vos qualités en avant. Êtes-vous allé au soleil pour rester planqué sous un parasol ou pour sortir emmitouflé sous de gros pulls ? Non, alors dites-vous bien que dans votre univers pro, c'est la même chose. Redressez la tête. Déliez votre posture. Montrez que vous êtes aussi bronzé du corps que vitaminé de l'esprit. Vous êtes une bombe en maillot, à vous de l'être au bureau. Avoir une solution de rechange. Un coup de vent, un orage soudain et c'est toute l'organisation d'une journée de vacances qui doit être modifiée. Paddle ou jeux de société, franchement quelle importance ? Et pourquoi serait-ce plus compliqué au travail ? Certes la logistique peut être plus lourde à mettre en place, mais en soumettant à votre patron des plans B, vous lui montrez que vous avez pensé à tout et que rien ne vous démonte.

Avec vos collègues: Prendre des décisions. Vous avez nagé tout l'été, eh bien mouillez-vous maintenant ! Trop facile de faire porter aux autres la responsabilité d'un échec et trop bête de leur laisser le bénéfice d'un succès. Qu'importe si on vous dit non. Tant pis si votre idée n'est pas retenue. L'important c'est qu'on vous sente sur le même bateau que vos collègues. Cohésion, esprit de clan, solidarité, vous voyez l'idée ?Vous tanner le cuir. Si la peau bronze au soleil, c'est pour s'en protéger. Prenez en exemple et durcissez-vous le mental. Les critiques, les réflexions n'ont rien d'agréable mais on s'en remet. Comme d'un coup de soleil. Une bonne crème, quelques soins et hop, il n'y a plus rien.

Avec votre partenaire amoureux: Dire les choses. Si ça va, dites-le. Si ça ne va pas, dites-le aussi. Jouer aux devinettes, très franchement, ça fait un bail que ça saoule votre compagnon ou votre fiancée, surtout si vous n'avez pas été fichu de vous exprimer quand vous en aviez le loisir. Vous comprendrez que ce n'est pas dans l'urgence de la rentrée que le partenaire va prendre le temps d'attendre que vous vous décidiez. On vous écoute !

Avec les enfants: Les lâcher. Du matin au soir, vous avez eu les enfants à temps complet. C'est merveilleux. C'est épanouissant. Vous vous êtes bien éclaté et c'est tant mieux. Avec la rentrée, admettez qu'ils aient leur vie, leurs potes, leurs activités. Gardez la main sur ce qui vous semble important, lâchez du lest sur le reste. Ça leur fera des vacances et à vous aussi.

Lion:Avec votre boss: Être super-réglo. Le charisme, l'allure, l'entregent, nul besoin d'être fin psychologue pour repérer que vous êtes au-dessus de la mêlée. De là à ce que votre boss croie que vous vous situiez aussi au-dessus de lui, il n'y a pas loin. Et là ça craint. Parce qu'il n'est pas question de concurrence entre vous deux. Enfin pas maintenant, pas tout de suite, pas comme ça. Le but, c'est de l'amadouer, de le rassurer, de lui montrer que vos atouts, c'est à sa disposition que vous les mettez. Cadeau ! Cultiver votre style. Vous n'êtes pas interchangeable et c'est bien ce que votre patron doit comprendre en un coup d'œil. Votre façon de parler, de vous déplacer, d'expliquer vos projets capte l'attention. Naturellement, on vous regarde. Faites en sorte aussi qu'on vous écoute.

Avec vos collègues: Rester simple. Imaginez que ce sont des copains avec lesquels vous pourriez prendre l'apéro. Il ne s'agit pas de leur en mettre plein la vue, juste de passer un bon moment. En toute convivialité. Bon, c'est vrai qu'au travail, entre intrigues, crocs-en-jambe et potins malsains, c'est un peu différent. Mais si vous évitez vos airs supérieurs, très franchement, vous serez plus rapidement intégré et plus vite apprécié. Les motiver. Entre votre dynamisme et votre autorité naturelle, vous êtes un coach formidable. Gardez cette heureuse disposition avec vos collègues à condition d'agir avec doigté, à condition de ne pas empiéter sur les plates-bandes de vos supérieurs. Fédérez, rassemblez, prenez cela comme un entraînement pour le jour où vous serez calife à la place du calife.

Avec votre partenaire amoureux: Être authentique. En vacances, loin du quotidien, facile d'en mettre plein les yeux, de raconter des histoires pour faire joli, de croire que tout est plus supportable au soleil. Une fois au bercail, la réalité s'impose et plus question de se voiler la face ou pire de mentir à l'autre. Même si vous n'avez pas le beau rôle, même s'il n'est pas facile de se montrer sous un angle peu flatteur, l'honnêteté vous grandira.

Avec les enfants: Assouplir les règles. Vos enfants ont eu quasi la paix pendant leurs vacances, ne les saoulez pas avec des règles et des diktats qui ne servent qu'à asseoir votre autorité. Dans vos habitudes de vie, privilégiez ce qui est bon pour eux et non pour vous.

Vierge:Avec votre boss: Sortir de votre routine. Réagir vite, parer au plus pressé, vous avez été bien obligé de le faire pendant vos congés et ça c'est bien passé. Forcément bien passé. Car entre votre bon sens et votre esprit pratique, vous ne vous faites jamais longtemps déborder. Continuez sur cette lancée avec votre patron. Ciblez vos objectifs, suivez votre feuille de route tout en acceptant de vous remettre en cause, de trouver d'autres idées. Créativité + organisation : vous ferez un carton. Élargir votre horizon. Voyez plus loin que ce que votre boss demande. Sortez du cadre. Proposez des idées. Provoquez à l'occasion. Vous êtes un excellent élément, fiable, sérieux, dévoué et tout et tout. Mais vous avez beaucoup plus à apporter. Et c'est aussi cela que votre boss souhaite obtenir de vous-même s'il ne vous le demande pas, même si cela sort de vos attributions.

Avec vos collègues: Être attentionné. Le boulot, c'est le boulot mais ça n'empêche pas les bons sentiments. Puisque vous êtes obligé de composer avec les gens évoluant dans votre sphère professionnelle, autant que ça se passe bien et même très bien. Obtenir des résultats est le BA BA. Porter un projet est essentiel, mais la dimension émotionnelle des relations humaines est tout aussi importante. Travaillez aussi ce point-là et vous serez plus que parfait. Être pédagogue. Le rythme à la rentrée est forcément plus soutenu que celui des vacances. Mais bon, ce n'est pas la course non plus. Pourquoi ne pas ralentir la cadence ? Parlez moins vite, pensez moins vite. Prenez le temps d'expliquer aux autres ce que vous avez compris en deux temps trois mouvements. Vous êtes un excellent relais entre la direction et vos collègues, on vous fait confiance de part et d'autre, exploitez ce filon.

Avec votre partenaire amoureux: Explorer votre sensualité. La liberté de s'aimer à pas d'heure, et si vous la mettiez en pratique toute l'année ? Organisé comme vous l'êtes, ne nous faites pas croire que c'est la mer à boire. Votre envie d'apprendre vous ouvre à toutes les fantaisies et votre perfectionnisme est un gage de qualité. De belles nuits tous les jours, quel programme !

Avec les enfants:Veiller sur eux de loin. Santé, école, alimentation… C'est fou le nombre d'obligations que vous vous imposez et que vous leur imposez. Vos enfants étant plus autonomes que vous ne croyez, favorisez au maximum leur autonomie. En fonction de leur âge, laissez couler sur certaines choses. À part vous, personne ne vous demande d'être parfait.




Balance:Avec votre boss:

Prendre confiance en vous. Votre bonne mine, votre silhouette de rêve… Souvenez-vous des compliments qu'on vous a faits pendant vos congés. Souvenez-vous en bien. Et nourrissez-vous en pour exister face à votre patron. Croyez en vos possibilités. Ne doutez jamais de vos compétences. Votre boss vous a choisi pour ce que vous êtes. Il vous apprécie pour ce que vous êtes. Qu'attendez-vous pour montrer toute la palette de vos possibilités ? Soigner les détails. Votre truc, c'est le style. Vous avez ce je-ne-sais-quoi en plus qui fait la différence. Mais que cela ne se cantonne pas à votre look ou à votre manière de parler. Vos dossiers aussi, présentez-les d'une façon attractive. Mettez-y de la couleur, de l'entrain, de la joie. Votre patron y sera particulièrement réceptif.

Avec vos collègues: Rester concentré. S'il est toujours intéressant de grappiller des informations, d'entendre des avis différents ou d'être distrait d'un travail pas marrant, il est impératif de filtrer ces sollicitations. Quitte à vous isoler si vous n'êtes pas capable de résister à la tentation de papoter. En congés, vous êtes libre de faire ce que vous voulez. Au bureau, on attend des résultats. Et là, vous n'avez pas le droit de décevoir. Finir votre travail. Ne comptez que sur vous. Même si vos collègues sont adorables, même s'ils sont serviables, ce n'est pas à eux de pallier vos faiblesses et de vous arranger le coup lorsque vous n'assurez pas une cacahuète. Ce ne sont pas des copains, ce sont des gens comme vous qui ont besoin de bosser comme vous et qui doivent pouvoir compter sur vous de bout en bout.

Avec votre partenaire amoureux: Rentrer vos griffes. Ah c'est sûr que de voir votre partenaire bien bronzé, bien sexy, bien désirable a dû modifier la perception que vous en aviez. Non, vous n'avez pas l'exclusivité du charme, oui il faut faire avec et surtout avec vos contradictions. Avoir horreur d'être possédé ne vous empêche pas d'être d'une nature possessive. En d'autres termes, ne vous autorisez pas ce que vous lui interdisez.

Avec les enfants: Expérimenter des activités. Des enfants qui courent partout, qui font mille et une choses, vous adorez et comble de chance, ils l'apprécient tout autant. Sans surcharger leur emploi du temps, ouvrez-leur l'esprit par le biais d'activités extra-scolaires. Recevez leurs copains. Cette ambiance festive et joyeuse leur fera du bien et à vous aussi.

Scorpion:Avec votre boss: Travailler régulièrement. Il ne s'agit pas de l'épater pour une mission donnée et de vous la couler douce une fois les échéances atteintes. Le tout ou rien, pas avec votre patron, pas dans la relation que vous entretenez avec lui. Il a besoin de vous savoir là fiable, solide, endurant dans l'effort. C'est une course de fond que vous devez disputer avec lui pas un 100 mètres et après pschitt ! Opter pour la discrétion. Pas de panique, on ne vous demande pas de rentrer dans un trou de souris, ce n'est pas votre style, ça ne le sera jamais et c'est très bien ainsi. Mais point trop d'extravagance non plus. Ne tirez pas la couverture à vous. Ne tentez pas de vous faire mousser. Vous êtes un bon élément, votre patron le sait. La poudre aux yeux, honnêtement ça ne vous apportera rien de plus.

Avec vos collègues: Accepter la contradiction. Concertation, discussion, rappelez-vous c'est la base des bonnes relations aux autres. Même si votre opinion est arrêtée, même si vous pensez à juste titre avoir raison, ouvrez le dialogue. Cela vous fera paraître plus libéral que vous ne l'êtes vraiment et puis qui sait, vous pourrez apprendre des choses qui vous seront utiles. Garder vos états d'âme. Il y a parler et parler. Si c'est pour échanger des points de vue oui. Si c'est pour raconter vos tourments, vos doutes, vos angoisses, non. Dopé par l'énergie accumulée durant vos congés, vous avez tout à gagner à vous distancier de ce qui vous prend habituellement la tête. Tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir. Plus vous ferez dans la nuance, plus à l'aise vous serez avec les autres.

Avec votre partenaire amoureux: Composer avec ses désirs. Votre plaisir, votre plaisir, vous ne pensez qu'à ça. Mais vous n'êtes pas tout seul dans cette quête. L'amour se fait à deux. Le plaisir se partage à deux. Y compris durant les moments où on a moins de temps à lui consacrer. Puisque vous êtes épris d'intensité, privilégiez la qualité. Et pour qu'elle soit au rendez-vous, dialoguez avec l'esprit, le cœur et le corps.

Avec les enfants: Désactiver le contrôle parental. Vous êtes ultra-protecteur et n'allez pas vous refaire. Mais en veillant en permanence à la sécurité de votre progéniture, vous exercez un contrôle, une domination souvent inconsciente mais qui n'en est pas moins pesante. Responsabilisez-les, donnez-leur les clés.

Sagittaire:Avec votre boss: Être attentif. Mettez-vous en retrait quelques instants et prenez le temps de regarder votre boss, d'étudier sa manière de travailler, de comprendre son management. Prêtez-y attention comme vous observeriez un homme ou une femme croisés dans une contrée lointaine lors d'un de vos nombreux voyages. Débarrassez-vous de ce que vous croyez savoir et adaptez-vous à sa culture de l'entreprise. La connexion va s'opérer de la meilleure façon qui soit. Afficher un calme olympien. Même dans la panique et surtout si vous n'en menez pas large, ne donnez jamais l'impression d'être déstabilisé. Le boss étant le capitaine du navire, il a besoin de savoir que son second est capable de prendre le relais quand la situation l'exige.

Avec vos collègues: Régler les conflits. Même entre copains, même avec des gens décontractés par l'oisiveté des vacances, faire comme si de rien n'était, n'est jamais un bon plan. Alors, vous pensez comme c'est encore plus risqué au travail avec des personnes en compagnie desquelles s'exercent un rapport de force ou une relation de pouvoir. Ne rêvez pas, les choses ne s'arrangent jamais toutes seules. Il faut savoir mettre les mains dans le cambouis pour relancer la machine. Ne pas copiner à tout prix. Diffuser une bonne ambiance, évidemment que c'est une bonne idée. Mais à vous de faire la part des choses. Vous êtes là pour travailler avec vos collègues, pas pour vous en faire des copains. Cela signifie que vous n'êtes pas tenu d'assurer l'animation du groupe. Pensez-y, ça vous fera des vacances…

Avec votre partenaire amoureux: Lui redonner la priorité. Toujours par monts et par vaux, vous cherchez souvent bien loin ce que vous avez à portée de main ou plutôt à portée du cœur. Les honneurs, la carrière, les relations sociales sont de belles breloques que vous aimez agiter mais l'amour, le véritable amour, généreux, désintéressé, c'est auprès de votre partenaire que vous le trouvez et c'est lui que vous lésez. Quelle injustice, non ?

Avec les enfants: Les encourager. Vous êtes formidable, vraiment formidable car du bord de la piscine à la leçon de piano, vous êtes là, fidèle au poste, en train de porter vos petits à bout de bras, de croire en leur capacité, de les conduire vers le succès. Seul bémol, assurez-vous que les enfants font ce qui leur fait plaisir à eux et non ce qui flatte votre ego.




Capricorne:Avec votre boss: Révéler votre sens des responsabilités. Ce qui est formidable avec vous, c'est qu'on n'a pas besoin de vous dire ce qu'il faut faire pour que les choses soient faites. Dans le cadre des loisirs comme au travail, nul besoin d'être sur votre dos, ça roule. Imaginez le confort pour votre patron. Non seulement vous assumez les tâches qu'il vous a assignées mais vous êtes capable de faire mieux, de faire plus brillant, plus malin, plus que prévu. Le bonheur ! Être loyal. Ce qui est dit est dit, vous ne reviendrez pas là-dessus. Vous êtes un pilier voire une référence. Vos amis, votre famille le savent bien. Faites en sorte que votre patron en soit à son tour persuadé. Travaillez main dans la main avec lui. Assurez-le de votre présence indéfectible. S'il n'en reste qu'un, vous serez celui-là. C'est rare et c'est ce qui fait votre valeur.

Avec vos collègues: Dévoiler votre humour. Côté travail, responsabilités, sérieux, vous n'avez rien à prouver. Ce n'est pas là que ça se joue pour vous. C'est la relation aux autres qu'il faut bosser. Et vous avez de sacrés atouts. On vous croit distant, vous n'êtes pas le dernier pour raconter des blagues, faire marrer tout le monde et vous révéler super sympa. Vous gagnez à être connu. Vraiment. Allez, tombez le masque voire la chemise… Les prendre comme ils sont. Eh bien oui, dans toute équipe, coexistent des éléments motivés et des bras cassés. Est-ce votre job de les houspiller ? Non. Vous, votre priorité est de vivre le mieux possible le temps que vous avez à passer avec vos collègues. Huit heures par jour ce n'est pas rien et ça exige de la diplomatie. Donnez des conseils à qui vous le demande et fichez la paix à qui ne vous demande rien.

Avec votre partenaire amoureux: Lui donner rendez-vous. Au lieu de dîner à la maison, invitez-le au restaurant. Au lieu de dormir dans le lit conjugal, faites le venir à l'hôtel. Au lieu de vous remettre dans les rails, mettez de la fantaisie dans la relation. Entre engagement et loyauté, vous avez le don de rassurer le partenaire et c'est vital. Mais c'est bon aussi d'y introduire de la légèreté, des fous rires, des imprévus. Vous n'en serez que plus aimé.

Avec les enfants: Être plus permissif. Des règles, des principes, vous tenez à ce que vos enfants poussent droit. Mais à l'intérieur de ce cadre, vous pouvez aménager votre autorité sans perdre votre ascendant. Si les enfants vous sentent à leur portée, vous les toucherez d'une façon beaucoup plus sensible et beaucoup plus vraie.

Verseau:Avec votre boss: Condenser vos remarques. Pas de bla-bla-bla, des faits rien que des faits, des chiffres rien que des chiffres, des résultats uniquement des résultats. Car c'est bien mignon d'avoir cent idées à la seconde, si elles ne sont pas suivies d'effet, ça compte pour du beurre. Souvenez-vous lorsque vous proposiez une activité à vos amis ou à la famille pendant vos congés, vous n'aviez pas la journée pour faire un exposé, eh bien là c'est pareil. Soyez concis. Parlez sans note, un bon moyen de capter l'attention de votre patron. Travailler vite. On a dit vite pas dans la précipitation. Vous serez assez malin pour saisir la nuance et comprendre que votre réactivité est votre atout majeur. Synthétisez toutes les données et montrez que vous les avez intégrées. Votre boss sen sera bluffé.

Avec vos collègues:Laisser dire. Des critiques, des remarques, des réflexions… Évidemment que vous allez en avoir et tant mieux que vous en ayez. Cela prouve que vous ne laissez personne indifférent et c'est plutôt flatteur. Vous êtes parti au loin pendant les vacances, mettez cette distance à profit pour déterminer ce qui vaut la peine de se bagarrer et ce sur quoi il vaut mieux mettre un mouchoir dessus. Distinguer l'urgent du superflu. N'essayez pas de faire tout à la fois, c'est perdu d'avance et vous allez vous fatiguer en vain. Hiérarchisez les priorités. Déléguez s'il le faut. Faites votre part de boulot sans empiéter sur celle des autres. C'est un petit pas pour vous mais un grand bond pour la collectivité.

Avec votre partenaire amoureux: Réchauffer la relation. L'été avec les corps qui se découvrent, le temps qui s'étire, les désirs qui éclairent différemment la relation et ce que vous pouvez partager avec le partenaire. Même si vous n'êtes pas un grand affectif, souvenez-vous des belles choses partagées ensemble pendant vos congés. Cultivez cette intimité. Elle vous nourrira plus que vous ne le pensez.

Avec les enfants:Cultiver votre jeunesse. Avouez-le, vous vous êtes autant amusé que vos enfants à faire des pâtés de sable ou des courses en sac. Pourquoi ça ne continuerait pas une fois rentré ? Puisqu'il y a une vie après l'école et après le bureau, continuez à jouer, à exprimer votre côté enfantin. C'est juste trop bien.

Poissons:Avec votre boss: Miser sur votre flexibilité. Vous présentez l'énorme avantage de ne pas vous laisser enfermer dans une case. Quoi qu'on vous propose, quoi qu'on vous demande de faire, vous trouvez vite vos marques et êtes rapidement à l'aise. Imaginez l'intérêt pour votre boss. Réactif, souple, polyvalent, vous êtes le couteau suisse de la boîte. Jamais pris au dépourvu. Toujours utile. Laisser votre ego de côté. L'intérêt de l'entreprise avant tout. Vous n'économisez ni votre temps ni votre énergie pour que le travail soit effectué dans les délais et de la manière dont on vous l'a demandé. S'il faut revoir votre copie, pas de problème. S'il faut rester tard le soir, rien de plus normal. Vous êtes là pour apprendre, pour bien faire ce qu'on vous demande. De la modestie ? À d'autre ! Ces expériences vous seront formatrices pour l'avenir. Vous savez rester à votre place quand il le faut et saurez la prendre quand l'occasion se présentera.

Avec vos collègues: Avoir du cœur. L'entreprise et son univers impitoyable, pas votre style, pas votre truc. Même s'il y a des rivalités, même s'il faut parfois marcher sur les autres pour y arriver, vous prêtez attention à ceux qui vous entourent. Il ne s'agit pas de sensiblerie ; juste de respect et d'empathie. Travailler avec un être fondamentalement humain, ce n'est pas si fréquent et vos collègues le sentent bien.Faire le tri. Impossible de tout faire, mauvaise idée de dire oui à tout, c'est à vous d'être lucide sur vos capacités. Et sur celles de vos équipiers. Vous gagnerez un temps fou à reconnaître vos limites, à dresser l'état des lieux de vos compétences. Cela vous évitera de vous fourvoyer sur des terrains minés en compagnie de gens pas au point.

Avec votre partenaire amoureux: Devenir le moteur du couple. N'attendez pas tout de votre partenaire. D'abord parce qu'il peut en avoir ras le bol de gérer le quotidien en permanence, ensuite parce que c'est une très mauvaise idée d'être à sa remorque. L'amour, ce n'est pas se dévouer à l'autre. C'est un échange impliquant que vous devez être sur un pied d'égalité. Pas lui, plus que vous. Pas vous, moins que lui. Vous n'êtes pas un gentil membre, vous êtes aussi le GO de la relation. À 50-50.

Avec les enfants: Lâcher prise. Et si la liberté que vous leur avez octroyée pendant les vacances se prolongeait le reste de l'année ? N'évoquez pas vos emplois du temps respectifs, vous savez bien que ce n'est pas là la question. Très protecteur, très dévoué, vous tentez souvent de les protéger de tout et surtout d'eux-mêmes. C'est peine perdue et c'est rarement une bonne idée car vos enfants ont besoin de faire leurs expériences pour grandir et devenir des adultes responsables.



0 commentaire - Rester en forme après les vacances



Question de sécurité :


* Information obligatoire. Votre adresse email ne sera ni affichée, ni utilisée, elle servira uniquement en cas d'abus. Retirer les informations pré-renseignées: cliquez-ici








Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.