L'art divinatoire du Yi King

Redigé par Aurélie
Le Yi King ou Le Livre des Mutations, est un ancien manuscrit chinois permettant de lire l'avenir. Il est le plus ancien livre initiatique et divinatoire du Monde.

Ses origines remontent à l'antiquité. Les événements les plus importants de la Chine sont écrits dans ce livre. Le Yi King est aussi un livre de sagesse et toutes les philosophies orientales s'en inspirent : confucianisme, taoïsme… prennent leurs racines dans le Yi King.

Le Livre des Transformations est un ensemble de signes permettant de lire l'avenir. Faire appel aux oracles était courant dans l'Antiquité. La majorité des questions se limitaient à une réponse affirmative ou négative. Un « oui » ou un « non » facile à exprimer. On les appelait des questions fermées. Le « oui » était traduit par un trait plein et le « non » par un trait coupé en deux morceaux.

Puis l'art de la divination est devenu de plus en plus complexe et s'est étendu aux questions ouvertes. Dès lors, les traits simples se transformèrent en série de huit trigrammes. Les huit trigrammes représentent les passages d'une forme à une autre, d'un état à un autre. Tout dans l'existence se transforme continuellement et le Yi King le traduit par les trigrammes.

On attribue l'écriture du Yi King à quatre saints chinois : Fo Hi, le roi Wen, Tchéou et Confucius. La structure mathématique du Yi King a fasciné le philosophe Leibniz qui y aurait vu la première expression d'une arithmétique binaire. En partant des dualités Yin et Yang et en subdivisant ces dualités sous la forme d'un système cohérent, on obtient 64 figures.

Après les trigrammes viennent les hexagrammes, eux aussi dessinés à l'aide de traits. Ils sont composés de six traits. Le trait plein est le yang, le trait divisé en deux est le Yin. Ces derniers sont eux-mêmes classés dans deux catégories distinctes le trait naissant ou le trait mutant.

Les 64 hexagrammes résument l'ordre de l'univers : chacun d'entre eux correspond à une situation ou le Yin, élément « négatif », représentant la terre, le féminin, est en opposition avec le Yang, élément « positif », image du ciel et du masculin. Le Yi King s'appuie donc sur l'équilibre entre le Yin et le Yang, le plus et le moins. Rien n'est jamais acquis, tout est cycle.

Le Yi King propose une attitude, une conduite, à la question posée mais il ne répond pas directement à la question. Il aide celui qui le questionne à comprendre la situation dans laquelle il se trouve et lui indique le chemin à suivre pour éviter les pièges, en tirer un maximum de profit et ce afin de rester sur la voie du juste milieu. Pour bien interpréter le Yi King, il faut donc bien comprendre les signes et les symboles.

Le Yi King interprète le monde actuel et son évolution. C'est un oracle que l'on peut consulter afin de savoir quelle direction prendre dans sa vie. Pour interroger le Yi King la méthode la plus connue consiste à se munir de trois pièces de monnaies. La valeur « 2 » est attribuée à pile et la valeur « 3 » à face. On lance les trois pièces et l'on additionne les « 2 » et les « 3 » obtenus. La somme sera obligatoirement comprise entre 6 et 9. Le 6 représente le Yin mutant (vieux Yin), le 7 représente le Yang naissant (jeune Yang), le 8 représente le Yin naissant (jeune Yin) et le 9 symbolise le Yang mutant (vieux Yang).

Ensuite selon la somme obtenue, on écrit les traits de bas en haut, au bout de 6 figures on obtient un hexagramme. Pour l'interpréter il suffit de regarder la table des hexagrammes présente dans le livre et regarder quel est son nom. Puis de lire les conseils apportés. Ces derniers répondront à la question initialement posée. Dans l'antiquité, les chinois utilisaient l'achillée mille-feuilles pour développer la médiumnité du sujet.

Nouveau : Laissez-vous guider sur le chemin de la Chine Antique en faisant votre tirage Yi King gratuit pour tout savoir sur vos 6 prochaines semaines !





Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.