Comprendre la géomancie !

Redigé par Déborah
La géomancie signifie dans ses termes exacts : « divination de la Terre ». La géomancie est l'art divinatoire le plus ancien du monde. On a retrouvé des pièces archéologiques évoquant la géomancie en Égypte, elles étaient toutes très anciennes, datant de 5000 ans chacune. Ce sont les nomades dans les déserts qui faisaient usage de cet art divinatoire. Le papier n'existait pas encore, et le papyrus n'était utilisé que pour l'élaboration de documents importants, alors les nomades se servaient d'un bâton pour dessiner la prophétie sur le sable. Ils traçaient des traits avec leur doigt ou un bâton. D'où l'invention du terme géomancie, divination de la terre, car on écrivait sur la terre. La géomancie est une astrologie de la terre, elle met en relation le sujet avec la terre (« Gaïa »). C'est une science divinatoire qui nous relie directement à la Nature.

La personne qui se pose des questions sur son avenir devra dessiner plusieurs points sur la terre ou sur une feuille de papier. Il faut réaliser 16 lignes de points. Vous pouvez en revanche dessiner autant de points que vous voulez sur une ligne. Une fois les 16 lignes dessinées, vous devrez compter le nombre de points par ligne. La somme obtenue sera soit un chiffre pair ou impair. Si c'est un chiffre pair, alors la somme obtenue sera symbolisée par deux étoiles. Si au contraire c'est un chiffre impair, il faudra juste dessiner une étoile.

Une fois le calcul terminé, vous devez diviser les 16 lignes en quatre. Ce qui donnera quatre groupes de quatre lignes. Les étoiles figureront des formes distinctes appelées « figures mères géomantiques ». Cet art divinatoire rejoint les programmes informatiques, dans le sens, où il est calculé sur un modèle binaire. Chaque ligne possède une ou deux étoiles. Il n'y a pas deux états possibles.

Les 16 lignes de points donnent donc quatre figures mères, elles-mêmes composées de quatre parties, on les surnomme : la tête, la poitrine, le ventre, le pied.

Les quatre têtes donnent naissance à la première figure fille géomantique, les quatre poitrines à la deuxième, les quatre ventres à la troisième et les quatre pieds à la quatrième.

Les figures mères et filles sont indispensables pour élaborer le thème géomantique, également appelé « écu ». Les figures filles donneront naissance à quatre figures nièces, qui elles-mêmes enfanteront deux témoins et ces derniers donneront naissance au juge.

Toutes les figures sont nécessaires pour établir un thème géomantique cohérent. Pour obtenir les figures nièces, il suffit d'additionner les figures mères entre elles et les figures filles également, et ainsi de suite... Chaque figure représente la somme des précédentes.

C'est le juge qui donnera une interprétation de la question et éclairera les réponses. Grâce à une technique élaborée, le géomancien sait si une question aura une réponse positive ou négative. En interprétant les différentes figures, il est facile de connaître la réponse à ses questions. Le juge doit absolument être représenté par un nombre d'étoiles paires, si tel n'était pas le cas, alors il faudrait recommencer le thème. Cela signifierait que le questionneur ne s'est pas assez concentré sur sa question.